Site Meter Ouvrir fichier .MHT

LA VOCATION PROPHÉTIQUE D'ÉMILIE GAMELIN

En cet anniversaire de naissance d’Émilie Gamelin (19 FÉVRIER)


Dès la naissance d’Émilie, Dieu l’appelait déjà pour de grands projets dont les visées apostoliques tiennent d’un certain prophétisme. À la manière du prophète, Émilie deviendra, par ses paroles et ses gestes, l’instrument de Dieu, en se livrant, dès l’âge de 27 ans (1827), au soulagement des misères des pauvres de sa ville, alors qu’elle vient à peine d’enterrer son mari Jean-Baptiste Gamelin.

Madame Gamelin se sent appelée à une mission de compassion auprès de ceux qui souffrent, consciente que ses propres épreuves l’ont préparée à assumer un rôle prophétique dans la société montréalaise. En 1830, elle ouvre un refuge pour dames âgées et infirmes, puis ce sont des orphelines qu’elle accueille, en même temps qu’elle s’intéresse aux prisonniers et aux désespérés, leur manifestant la tendresse de Dieu Providence.

La vocation prophétique de Madame Gamelin ne s’arrête pas là : les œuvres sociales, souhaitées par son évêque Mgr Bourget, trouvent en elle un écho profond et une attitude de total dévouement. Elle fait vœu privé de servir les pauvres pour toute la vie. Instrument docile, porte-parole de Dieu, elle a marqué ses contemporains par sa charité et son action prophétique.

L'oeuvre d'Émilie comme sa personne exercent sur son entourage une influence extraordinaire.

De nos jours également, nous avons maintes occasions de la connaître davantage:  des lectures, une émission de TV, des activités  à la Place Émilie Gamein, au Centre ville de Montréal, une page Face book (Héritage d'Émilie) , la présente Communauté virtuelle,et une pageTwitter.

Thérèse Drainville, s.p.

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Communauté v. Héritage É. Gamelin pour ajouter des commentaires !

Join Communauté v. Héritage É. Gamelin