Site Meter Ouvrir fichier .MHT

Le chemin de Pierre

 

Pierre a grandi dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, Montréal,dans une famille de cinq enfants, il parle avec un grand sourire de ces années dans le quartier.


Pourtant, la vingtaine marque une période difficile pour lui qui doit être hospitalisé pour des problèmes de santé mentale.
Suite à cette période, Pierre décide de retourner aux études, à l'UQAM, où il étudie la littérature française, un grand intérêt pour lui depuis toujours.
Au début de la quarantaine, il arrive à l'Itinéraire, à l'accueil d'abord, puis comme camelot. Pendant 15 ans, il a son point de vente sur le Plateau Mont-Royal: « Une bonne façon de rencontrer du monde.» Il parle des liens précieux qu'il a développés avec ses clients, il a même eu de l'aide pour meubler son appartement.


Il veut maintenant voyager, voir le monde : le Québec, NewYork et traverser l'océan pour découvrir l'Europe, Paris. Il aimerait voir de ses propres yeux les quartiers de la Ville Lumière décrits dans les romans de Balzac.


BON VOYAGE PIERRE!


Article lu dans l'Itinéraire, (publié avec autorisation)

Balises : pauvreté, camelot, voyages
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Communauté v. Héritage É. Gamelin pour ajouter des commentaires !

Join Communauté v. Héritage É. Gamelin

Commentaires

  • Bravo Pierre, et bien d'autres, pour tes années comme camelot qui te permettent de rencontrer du monde, pour tes désirs de voyages, une autre manière de rencontrer du monde, de créer des liens, de rendre réelles  des contrées et des villes,connues dans les romans.

    Bonne chance à toi, que la VIE te soit bonne et agréable.

    Lu dans le Journal L'Itinéraire.

This reply was deleted.