Site Meter Ouvrir fichier .MHT

bonheur (19)

  • POÊME POUR LE BONHEUR

     

    Choisis donc, aujourd'hui,

    de vivre et de faire naître la vie,

    de faire jaillir la joie et le bonheur,

    de faire éclore la beauté là où tu passes.

     

    Choisis donc, aujourd'hui,

    d'accueillir la vie

    dans la reconnaissance et l'action de grace.

    LE BONHEUR EST LÀ, il…

    Lire la suite...
  • TU ES UN ÊTRE HUMAIN

    TU ES UN ÊTRE HUMAIN

    Toi, être humain, tu n’es pas fait
    pour fonctionner, pour produire
    et pour t’amuser.

    Tu es créé
    pour la lumière et pour la joie,
    pour rire et pour chanter,
    pour vivre heureux et pour rendre heureuses
    les personnes qui t’entourent.

    Toi, être humain,
    tu es créé à l’image
    d’un Dieu qui est amour
    Et qui veut le bonheur des humains.
    Créé avec des mains pour donner
    Et un cœur pour aimer;
    Créé avec deux bras qui sont juste assez longs
    Pour étreindre.

    Soleils de bonheur, Phil Bosmans, Novalis, 2001

    Lire la suite...
  • Reconnaissance

    Dis merci, enfant,

    pour le courant d'amour

    qui, discrètement, parcourt le monde.

    Dire merci, c'est reconnaître tout le bien qui t'est fait. T'es-tu toi-même donné la vue ?

    T'es-tu toi-même posé les doigts sur la main ?

    En cela est inscrit, mystérieusement, un secret d'amour. Quelque part, quelqu'un t'aime d'un amour indicible.

    Dire merci,

    C’est se rappeler ce que d'autres ont fait pour toi. Avant que tu ne puisses courir, des bras t'ont porté.

    Des mains t'ont caressé, une bouche t'a embrassé, on a fait cuire du pain pour toi.

    La reconnaissance exprime la mémoire du cœur.

    Des personnes ont été bonnes pour moi.

    Elles ont veillé sur moi, lorsque j'étais enfant.

    Elles m'ont accompagné pendant ma croissance,

    Elles m'ont encouragé dans les moments difficiles.

    Elles se sont réjouies de mon bonheur.

    Cela, mon cœur ne peut l'oublier.

    La…

    Lire la suite...
  • Que de sagesse... sur le bonheur

    Texte de Boucar Diouf


    Quand un bébé venait au monde dans mon village, grand-maman lui souhaitait toujours de la santé et de la compassion pour ses semblables. Un jour, je lui ai demandé pourquoi elle n’ajoutait pas la prospérité et le bonheur dans ses souhaits. Grand-maman m’a répondu : « Les gens qui veulent atteindre le bonheur par les possessions essaient d’éteindre un feu avec de la paille.

    En vérité, il y a trois catégories de personnes heureuses de cette façon. Il y a ceux qui ont tout pour être heureux, mais ne le sont pas souvent. Ceux qui cherchent le bonheur et ne le trouvent pas tout le temps. Enfin, il y a ceux qui disent avoir trouvé le bonheur, mais ne le conservent pas longtemps.

    Le bonheur, c’est…

    Lire la suite...
  • Être heureux, ce n'est pas seulement apprécier le sourire, mais aussi réfléchir sur la tristesse.

    Ce n'est pas seulement célébrer la réussite, mais apprendre les leçons des échecs.
    Ce n'est pas seulement se sentir heureux avec des applaudissements, mais aussi dans l'anonymat.

    Être heureux n'est pas une fatalité du destin, mais une victoire pour ceux qui sont capables de
    voyager dans leur être.

    Être heureux, ce n’est pas avoir peur de ses sentiments. C'est savoir parler de soi. C'est avoir le
    courage d'entendre un « non ». C'est se sentir confiant de recevoir une critique, même injuste.
    C'est embrasser les enfants, choyer les parents, vivre des moments poétiques avec des amis,
    même s'ils nous blessent.

    Ce n'est pas avoir une vie parfaite. Mais user les larmes pour irriguer la tolérance,
    utiliser les pertes pour aiguiser la patience,

    utiliser les erreurs pour sculpter la sérénité, utiliser la douleur pour lapider le…

    Lire la suite...
  • EN TOI LE BONHEUR


    En toi se trouve le bonheur, et tu le transmets :

    si tu restes amical quand d’autres sont peu aimables,
    si tu aides quand plus personne n’aide,
    si tu es satisfait, quand les autres ne cessent d’exiger.

    Si tu peux rire, quand on se plaint et se lamente,
    Si tu peux pardonner, quand quelqu’un t’a fait du mal,
    EN TOI LE BONHEUR.

    Les gens diront que tu rêves parce que tu persistes à croire
    en l’être humain,
    en la vie
    et en la possibilité que tout puisse changer.

    Le bonheur humain dépend de l’AMOUR donné et reçu et de tant de belles choses qui ne coûtent pas un sou.

    Phil Bosmans

    Soleils de vie

    Lire la suite...
  • Dire merci

    Dis merci, enfant,
    pour le courant d'amour
    qui, discrètement, parcourt le monde.

    Dire merci, c'est reconnaître tout le bien qui t'est fait.

    T'es-tu toi-même donné la vue ?


    T'es-tu toi-même posé les doigts sur la main ?
    En cela est inscrit, mystérieusement, un secret d'amour.

    Dire merci,Quelque part, quelqu'un t'aime d'un amour indicible.

    C’est se rappeler ce que d'autres ont fait pour…

    Lire la suite...
  • Connais-tu la recette?

    Connais-tu la recette pour ne jamais être heureux ?

    Avec mélancolie, regretter les beaux jours

    qui ne reviendront pas. Saisi de crainte,

    envisager le malheur qui pourrait venir demain.

    S'imaginer la vie comme une loterie

    et attendre le gros lot qui ne vient jamais.

     


    Mais il n'y a pas d'ascenseur qui permette

    d'arriver facilement au…

    Lire la suite...
  • QUE SERAIS-JE SANS TOI?

    Un prince hindou n'était pas heureux.  Un jour, il alla trouver son grand vizir et lui demanda ce qu'il fallait faire pour être heureux. "Personne n'est heureux", lui répondit l'homme.  Insatisfait, le prince posait à ceux qu'il rencontrait sa question.  Un sage accepta de se compromettre et lui donna sa recette de bonheur: "Il suffit de revêtir la chemise d'un homme heureux et vous le deviendrez."  Des ambassadeurs partirent aux quatre coins du royaume et interrogèrent les gens pour trouver la chemise.  Partout, la même réponse:   "Non, je ne suis pas heureux.  Je n'ai qu'un petit coin de terre et je ne peux nourrir ma famille.  Je ne suis pas bien dans ma peau.  Je m'ennuie terriblement."

    Cette vieille légende des Indes - Le chemin du bonheur - nous rappelle que l'on peut parfois associer le bonheur à la richesse des autres, à leur santé, à leur jeunesse, à leur réussite, à leur fonction sociale ou ecclésiale.  Chercher le bonheur…

    Lire la suite...
  • LE BONHEUR REPENSÉ

    SOIS HEUREUX!  C'est ce que je souhaite le plus souvent à mon entourage.  Et je le fais vraiment avec une profonde sincérité. S'impliquer dans le fait d'être heureux et non pas attendre que le bonheur arrive de ne je sais où.  Nuance!  Depuis le temps que je m'investis à m'intérioriser et à me regarder vivre, je pense que j'ai retenu une certaine théorie que je tiens à appliquer dans ma vie, pour être heureuse, et ce, le plus souvent possible.

    Qui n'a jamais entendu cette phrase célèbre: "Le bonheur, c'est comme du sucre à la crème, si tu en veux, tu t'en fais."  Pour soi d'abord.  On ne peut donner ce qu'on ne possède pas.  Tout comme on ne peut refléter que ce qu'on porte déjà en soi, bien ancré. Comme c'est facile à écrire et à dire!  Mais difficile à faire.  À chaque jour, je continue à solidifier cette notion en moi. Quelle discipline! Mais que de belles retombées!

    Certaines personnes autour de moi portent et…

    Lire la suite...
  • Dis merci

    Dis merci, enfant,

    pour le courant d'amour

    qui, discrètement, parcourt le monde.

    Dire merci, c'est

    reconnaître tout le bien qui t'est fait.

    T'es-tu toi-même donné la vue ?

    T'es-tu toi-même …

    Lire la suite...
  • Cause du bonheur humain

    J'ai cherché la cause profonde du bonheur humain. Ce n'est pas une question d'argent ni de biens; pas une affaire de travail ni de plaisir. Cela n'a rien à voir avec le commerce, le succès ou l'oisiveté. Chez les personnes heureuses, j'ai toujours trouvé une confiance profonde, la joie spontanée que procurent les petites choses et une grande simplicité. Les gens heureux ne connaissent pas l'envie. Jamais chez les personnes heureuses je n'ai rencontré d'inquiétude, de stress. Ni de tendance égoïste. Par contre, elles avaient généralement un grand sens de l'humour.

     J'ai rencontré beaucoup de personnes, toutes différentes, toutes uniques. Aucune n'avait gagné le gros lot: le bonheur parfait et sans tache. Toutes avaient quelque chose: un petit malheur, un fardeau, une blessure... Bon…

    Lire la suite...
  • AUTRE FAIM, AUTRE PAIN

    La faim fait partie des premières sensations qu'éprouve tout être humain dès sa naissance. Nous consacrons une grande partie de nos énergies à combler ce besoin quotidiennement. Mais une fois notre survie assurée, la faim se raffine. Le désir se mêle au besoin. Chacun a ses aliments favoris. Les subtilités de la gastronomie nourrissent aussi notre recherche de plaisir, de réconfort, de convivialité. Et la sensation de satiété ne met que temporairement un terme à cette recherche.

    Nos faims sont en quelque sorte branchées sur notre désir d'absolu, sur notre aspiration à la plénitude. Il semble que Jésus ait perçu ce lien avec une clairvoyance particulière. Jésus se montre sensible aux foules affamées et les nourrit.

    Mes faims, ne serait-ce pas le besoin de la Parole de Dieu et de l'Eucharistie?

    (Prions en Eglise: extrait du texte de Sophie Tremblay)

    Lire la suite...
  • DES SOURIRES ET DES PERSONNES

    Je ne ferme jamais définitivement le journal sans m'arrêter à la page des désès. Ce qui m'étonne toujours, c'est le sourire. Quand ces personnes ont été photographiées, elles ne pensaient pas qu'elles allaient mourir. Elles le savaient bien sûr, comme tout le monde, mais c'était vrai pour les autres...Maintenant, elles sont mortes et elles sourient. Ce sourire reste pour moi un sujet de perplexité: elles sont mortes et elles sourient.

    J'en ai bien conscience, il y a un monde entre le sourire du moment où la photo a été prise et celui du journal. Dans un premier temps, le sourire était dynamique, il parlait d'un lien, il donnait une vie à ce lien qui existait entre la personne qui souriait et celle qui se trouvait derrière l'appareil. En même temps, il permettait au lien de se maintenir dans la durée. En un certain sens, il défiait la mort. Sur la page du journal, le sourire est figé. Il ne changera jamais plus. Ce qui reste de la…

    Lire la suite...
  • NE REGARDE PAS EN ARRIÈRE

    'il y a des bons souvenirs, il y en a aussi de mauvais. Les premiers entretiennent de la l S umière dans notre âme. Les seconds nous font parfois pleurer tellement ils nous ont fait mal. Nana Mouskouri disait: "Les mauvais souvenirs sont faits pour être oubliés." Elle avait raison, mais ce n'est pas facile bien souvent.

    Mon grand-père disait: "Regarde en avant, le bon Dieu ne t'a pas mis des yeux dans le dos; marche droit devant toi, le bon Dieu ne t'a pas donné des pieds à reculons." Et lui aussi avait raison. Et Jésus dira la même chose à la femme adultère: "Ne regarde pas ta faute; personne ne t'a condamnée; ne te retourne pas sur ton péché; vois plutôt le pardon et l'amour que je te donne; va de l'avant en tenant ma main."

    Notre Dieu n'est pas un Dieu du passé. C'est un Dieu du présent et de…

    Lire la suite...
  • L'amitié

    Il était une fois une fleur. La fleur venait de naître au milieu de terres arides.

    Personne ne savait comment elle avait réussi à croître aussi belle, telle un symbole de vie au milieu de tant de tristesse.

    Une jeune fille passa. Elle admira la fleur et l'emporta. Quelques jours plus tard, la jolie fleur était morte.

    Un homme passa aussi, vit une fleur superbe, remercia la nature de tant de beauté, mais s'abstient de couper la fleur

    pour ne pas la tuer . Quelques heures plus tard, malheureusement l'orage éclata et la fleur mourût.

    Un enfant passa ensuite et vit une autre fleur, belle mais isolée sur une terre assoiffée. Le garçon décida alors de venir voir la fleur tous les jours.

    Un jour, il…

    Lire la suite...
  • LE BONHEUR, AFFAIRE DE CŒUR

    Le bonheur dépend de votre attitude devant la vie, pas de ce que vous pouvez avoir accompli jusqu'ici.

     Samuel Johnson, un poète anglais du XVIII° siècle a dit :

    "L'homme qui connaît si mal la nature humaine qu'il cherche à tout prix le bonheur en essayant de changer les circonstances de sa vie au lieu de changer son propre cœur, ne réussira qu'à gâcher sa vie en efforts inutiles et à augmenter la misère dont il souhaitait tant se débarrasser !"

    "Les actes que nous posons sont en relation directe avec la vérité de notre coeur".

    Lu 55 fois dans l'autre Communauté Affinitiz

    Lire la suite...
  • Sois serein

    Sois serein au milieu du bruit et de l'agitation

    et songe au calme paisible qui se dégage du silence.

     

    Vis en bonne entente avec tout le monde

    sans pour cela te renier.

    Expose calmement et clairement tes idées.

     

    Écoute les autres, même…

    Lire la suite...
  • POÊME DU BONHEUR

    On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant, après en avoir eu un autre.

    Plus tard, on se sent frustré parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands, et l'on pense que l'on sera mieux quand ils le

    seront.  On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.  On se dit que notre vie sera complète

    quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture, ou une plus grande maison, quand on

    pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.  La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux que...

    le moment présent.  Si ce n'est maintenant, quand serait-ce?

     

           La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer.  Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux

    maintenant qu'il est encore…

    Lire la suite...