Site Meter Ouvrir fichier .MHT

confiance en la providence (2)

  • LES AUTOMNES D'ÉMILIE

    Émilie entretient une correspondance avec sa cousine Agathe à qui elle confie dans une lettre datée du 18 juin 1822 qu'elle a « beaucoup de vocation [...] pour le couvent ». Elle ajoute dans cette même lettre : « les faros j'y renonce à jamais et au monde aussi. Je me fais religieuse vers l'automne ». Et pourtant, à la surprise générale, malgré la différence d'âge, Émilie Tavernier s'unit par le mariage avec Jean-Baptiste Gamelin, le 4 juin 1823.
    Ces années d'heureuse union se terminent par la mort de Monsieur Gamelin le 1er octobre 1827.

    L'Assemblée législative de la province du Canada reconnaît le 18 septembre 1841 l'existence légale du refuge de Mme Gamelin sous le nom d'Asile de Montréal pour les femmes âgées et infirmes. Peu après son retour de France, Mgr Bourget exprime le 16 octobre son intention de confier l'œuvre de Mme Gamelin aux Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul ; le même jour,…

    Lire la suite...
  • RECETTE POUR UNE PRIÈRE EXAUCÉE

    Voici l'assurance que nous avons auprès de Dieu:  si nous faisons une demande selon sa volonté, il nous écoute.  Y croyons-nous?  Si nous nous plaignons que Dieu ne nous écoute pas, que nos prières ne sont pas exaucées, c'est peut-être parce que nos demandes n'arrivent pas à être conformes à sa volonté.  Au lieu de multiplier les supplications, peut-être faudrait-il d'abord nous mettre à l'écoute de Dieu pour qu'il nous apprenne peu à peu ce qu'il désire vraiment pour nous parce qu'il connaît nos besoins.  Parfois nous demandons des choses qui seraient néfastes pour nous si Dieu les exauçait.  C'est souvent après un bon moment que nous découvrons que ce qui nous arrive est mieux que ce que nous avons désiré.  La Confiance en la Providence est bien précieuse dans ces moments de doute.

    Lire la suite...