Site Meter Ouvrir fichier .MHT

jésus (6)

  • SUR LE CHEMIN D'EMMAUS

    Seigneur Jésus,
    Souviens-toi de cette petite maison, là-bas, à Emmaüs
    Et du bout de chemin qui y conduit.
    Souviens-toi de ceux qu'un soir tu abordas là-bas.
    Souviens-toi de leurs cœurs abattus.
    Souviens-toi de tes paroles qui les ont brûlés.
    Souviens-toi du feu dans l'âtre auprès duquel vous vous êtes assis,
    et quand transformés, Ils partirent sir le chemin de l'amour

    Regarde-nous.

    Vois, nous sommes tous pèlerins d'Emmaüs!
    Nous sommes tous des personnes qui peinent dans l'obscurité du soir.
    Viens sur notre chemin,
    Brûle notre cœur,
    Entre avec nous t'asseoir à notre feu...
    Et qu'exultant de joie triomphale,
    A notre tour nous nous relevions pour bondir
    Et révéler la joie au monde.

    Lire la suite...
  • À NOS MEMBRES

    Puissions-nous nous laisser envahir par la Présence du Ressuscité qui donne sens à nos vies.
    Lire la suite...
  • APPRENDRE À RESSUSCITER

    Sur les chemins quotidiens de nos vies, Jésus nous précède et nous attend, il nous apprend à ressusciter.  Jésus nous apprend à ressusciter car on apprend à ressusciter comme on apprend à faire ses premiers pas et à se tenir debout.

    A la suite de Jésus, vivre c’est apprendre à ressusciter : c’est apprendre à vivre chaque jour de façon humaine, tout simplement, c’est apprendre à donner de soi, c’est apprendre à espérer que la vie a un sens et que la mort est un passage, c’est apprendre à aimer à la façon de Dieu, à partager avec chacun ce qui est nécessaire à la vie, c’est lutter, ne pas de taire quand la qualité de la vie est en cause et celle de l’amour, c’est apprendre à vivre selon l’Évangile parce que c’est le chemin tracé par Jésus et sur lequel il nous précède afin de nous introduire dans la…

    Lire la suite...
  • PEUT-ON ENCORE CÉLÉBRER NOËL?

    Le Devoir, 23 décembre 2006

    Depuis plusieurs années, dans nos sociétés dites laïques, des dirigeants, des gouvernants, des juges, des personnes qui occupent des postes de responsabilités voudraient bien bannir le mot « Noël » du temps des Fêtes, sous prétexte qu'il comporte une connotation religieuse chrétienne.

    Il est vrai qu'à l'origine de la fête, on célébrait le solstice d'hiver,  moment de l'année où les jours commencent à allonger et que les chrétiens ont récupéré pour en faire la fête de la naissance du Christ.

    Si, en français, le mot « Noël » a conservé à la fois son origine païenne et sa transformation chrétienne contrairement aux autres langues latines qui ont adopté son étymologie latine seulement, il m'apparaît évident que, dans les pays de langue française, on peut continuer à utiliser le terme de Noël, parce que celui-ci correspond à tout ce qu'on veut bien lui apposer comme signification.

    LA FÊTE QUI…

    Lire la suite...
  • LES 4 E

    Chaque année, au cours du mois de décembre, nous vivons les 4 E:

    Éparpillement, Encombrement, Énervement, Épuisement....

    Mais si Jésus est présent dans nos vies,

    il nous aide à lutter          contre l'Éparpillement car il nous rassemble,

    ...........................     .  contre l'Encombrement car il nous libère,

    ............................       contre l’Énervement car il nous apaise.

    De plus pour lutter…        contre l'Épuisement, il nous offre sa force et nous invite à nous reposer en Lui.

    Benoît Lacroix, o.p.

    Lu 62 fois dans l'ancienne communauté virtuelle Affinitiz

     

    Lire la suite...
  • Réflexion pour s'unir à la souffrance du Christ, en ce Vendredi Saint...

    Si un grain de sable s'introduit dans la coquille de l'huître, il devient une perle. Pour l'huître, le grain de sable est une souffrance, mais elle peut sécréter une matière spéciale qui enveloppera 'sa difficulté' et donnera une perle.

    La souffrance, dans nos vies, peut être inutile, mais elle peut aussi révéler nos faiblesses, nos limites, nos forces et nos qualités.

    Comme l'huître, on peut regarder sa propre souffrance, l'endroit où elle est logée, sous quel nom elle se manifeste; on peut la saluer, lui dire qu'elle fait partie de notre vie, qu'elle a une…

    Lire la suite...