Site Meter Ouvrir fichier .MHT

paix (17)

  • Une réflexion de Martin Luther King me ramène à ces souffrances des pays en guerre. Il parle « d'espérance en l'avenir de l'humanité » et de « l'espoir d'un matin radieux » où «plus personne n'aura plus de raison d'avoir peur. » À lire et méditer.

    Je crois  Auteur : Martin Luther King

    Aujourd'hui, dans la nuit du monde et dans l'espérance

    j'affirme ma foi dans l'avenir de l'humanité.

    Je refuse de croire que les circonstances actuelles

    rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure.

    Je refuse de partager l'avis de ceux…

    Lire la suite...
  • Comme un souhait!

    24 idées à retenir....  Et une à ne jamais oublier

    Ta simple présence apporte une richesse au monde.

    Tu es unique et sans pareil.

    Ta vie sera celle que tu te crées.

    À chaque jour suffit sa peine.

     

    Sache apprécier ce que tu as et ignorer les difficultés.

    Tu viendras toujours à bout des problèmes.

    Tant de…

    Lire la suite...
  • Tu n'a qu'une vie à vivre

    Tu n'as qu'une vie à vivre. Aime la vie comme elle est.

    Essaie de goûter cette vie-ci.

    T'y refuser serait te priver de la vie.

     …

    Lire la suite...
  • Texte de l'Abbé Pierre :

    Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.

    Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.

    Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.

    Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.

    Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.

    Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.

    Et je continuerai à crier, même si les autres se…

    Lire la suite...
  • Des porteurs de paix dans le monde entier

    Sur tous les continents, des hommes et des femmes refusent la violence de la misère et s'engagent pour bâtir des points de rencontre où il devient possible de se reconnaître d'une même humanité. Dans tous nos quartiers, des habitants résistent à la violence. Ne sont-ils pas les premiers acteurs de la paix ? Nous devons trouver le courage de rompre le silence pour faire connaître leurs gestes de paix.

     Quand les enfants grandissent en situation d'extrême pauvreté, dans les lieux les plus abandonnés et les plus oubliés, au Nord comme au Sud, ils se trouvent dans un monde avec « des injustices et de la violence dans tous les sens », comme disent leurs parents. Parmi les formes de violence les plus visibles, il y a celles qui sont…

    Lire la suite...
  • Aime et fais ce que tu veux

    Ce court précepte t'est donné une fois pour toutes :

    Aime et fais ce que tu veux.

    Si tu te tais, tais-toi par amour,

    Si tu parles, parle par amour,

    Si tu corriges, corrige par amour,

    Si tu pardonnes, pardonne par amour.

     

    Aie au fond du coeur la racine de l'amour :

    De cette racine, rien ne peut sortir de…

    Lire la suite...
  • DORIS LUSSIER

    Érudit, écrivain, humoriste québécois, homme engagé, Doris Lussier s'est surtout fait connaître au Québec par son personnage comique du "Père Gédéon" à la télévision. Derrière son large sourire, se cachait un homme de conviction, un esprit profond et en recherche.

    Voici comment il envisageait sa propre mort.

    Je n'ai qu'une toute petite foi naturelle, fragile, vacillante, bougonneuse et toujours inquiète. Une foi qui ressemble bien plus à une espérance qu'à une certitude. Mais, voyez-vous à la courte lumière de ma faible raison, il m'apparaît irrationnel, absurde, injuste et contradictoir que la vie humaine ne soit qu'un insignifiant passage de quelques centaines de jours sur cette terre ingrate et somptueuse. Il me semble impensable que la vie, une fois commencée, se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière, et que l'âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant après avoir inutilement été le lieu spirituel et…

    Lire la suite...
  • LA MUSIQUE, un effet calmant

    Un étudiant en psychologie démontre l'effet apaisant de la musique sur la douleur.

    Il a installé quatre plaques chauffantes ayant chacune une température différente variant entre 40°C et 49°C sur l'avant-bras douloureux de 80 personnes.

    L'expérience était répétée trois fois. La première avec de la musique agréable, la deuxième avec de la musique jugée désagréable et la dernière sans musique. Chaque fois, les sujets devaient évaluer l'intensité de la chaleur ressentie et l'intensité du désagrément.

    Les analyses ont montré un effet positif de la musique agréable sur la réduction de la douleur. A température égale, la douleur est évaluée 15% plus faible avec la musique agréable qu'avec la musique désagréable ou lorsqu'il n'y a pas de musique.

    (Article tiré de la revue RND,)

    ===

    Cet article me rejoint beaucoup. Combien de fois j'ai expérimenté, en temps de maladie, qu'écouter une musique douce et en me concentrant sur la musique, la…

    Lire la suite...
  • Cause du bonheur humain

    J'ai cherché la cause profonde du bonheur humain. Ce n'est pas une question d'argent ni de biens; pas une affaire de travail ni de plaisir. Cela n'a rien à voir avec le commerce, le succès ou l'oisiveté. Chez les personnes heureuses, j'ai toujours trouvé une confiance profonde, la joie spontanée que procurent les petites choses et une grande simplicité. Les gens heureux ne connaissent pas l'envie. Jamais chez les personnes heureuses je n'ai rencontré d'inquiétude, de stress. Ni de tendance égoïste. Par contre, elles avaient généralement un grand sens de l'humour.

     J'ai rencontré beaucoup de personnes, toutes différentes, toutes uniques. Aucune n'avait gagné le gros lot: le bonheur parfait et sans tache. Toutes avaient quelque chose: un petit malheur, un fardeau, une blessure... Bon…

    Lire la suite...
  • C'EST DÉJÀ NOËL

    Noël approche. La pression monte. Tout le monde s'énerve. Car le temps se fait court, et les préparatifs de la fête semblent se multiplier à l'infini. Au point où on se demande s'il restera un peu de temps et d'énergie pour accueillir et pour célébrer l'immense paradoxe de Noël: un Dieu parfait qui se moule dans les limites de notre humanité. pour le dire autrement: allons-nous donner à Dieu la chance de nous redire ce qu'il a voulu nous dire en lançant dans notre monde l'existence précieuse de son propre Fils? Nous vivons comme si nous étions le centre de l'univers. Cette prétention ne serait-elle pas en train de nous priver des immenses entrées d'air frais percées dans les limites du quotidien par Dieu lui-même? Dieu veut nous redire sa proximité au fil des rencontres et des générosités qui tisseront notre Temps des Fêtes.

    Que Dieu nous inspire les gestes qui conviennent pour exprimer sa…

    Lire la suite...
  • BELLES RÉFLEXIONS

    Probablement que ses vêtements disaient ce que son âme voulait projeter...la "grande richesse des pauvres".Son effort a été appuyé par beaucoup au point d'obtenir un triomphe par la voie de la PAIX.

    GHANDI...apprenons à prier comme lui:

    Mon Seigneur, aide-moi à dire la vérité devant les forts et à ne pas dire                                                                                      de  mensonges pour gagner l'applaudissement des faibles.                                                                                             

    Si tu me donnes fortune, ne me retire pas la raison.                                                                                                                             Si tu me donnes un succès, ne me retire pas l'humilité.                                                                                                                    …

    Lire la suite...
  • PEUT-ON ENCORE CÉLÉBRER NOËL?

    Le Devoir, 23 décembre 2006

    Depuis plusieurs années, dans nos sociétés dites laïques, des dirigeants, des gouvernants, des juges, des personnes qui occupent des postes de responsabilités voudraient bien bannir le mot « Noël » du temps des Fêtes, sous prétexte qu'il comporte une connotation religieuse chrétienne.

    Il est vrai qu'à l'origine de la fête, on célébrait le solstice d'hiver,  moment de l'année où les jours commencent à allonger et que les chrétiens ont récupéré pour en faire la fête de la naissance du Christ.

    Si, en français, le mot « Noël » a conservé à la fois son origine païenne et sa transformation chrétienne contrairement aux autres langues latines qui ont adopté son étymologie latine seulement, il m'apparaît évident que, dans les pays de langue française, on peut continuer à utiliser le terme de Noël, parce que celui-ci correspond à tout ce qu'on veut bien lui apposer comme signification.

    LA FÊTE QUI…

    Lire la suite...
  • LES 4 E

    Chaque année, au cours du mois de décembre, nous vivons les 4 E:

    Éparpillement, Encombrement, Énervement, Épuisement....

    Mais si Jésus est présent dans nos vies,

    il nous aide à lutter          contre l'Éparpillement car il nous rassemble,

    ...........................     .  contre l'Encombrement car il nous libère,

    ............................       contre l’Énervement car il nous apaise.

    De plus pour lutter…        contre l'Épuisement, il nous offre sa force et nous invite à nous reposer en Lui.

    Benoît Lacroix, o.p.

    Lu 62 fois dans l'ancienne communauté virtuelle Affinitiz

     

    Lire la suite...
  • OU VA NOTRE TERRE? Plus jamais la guerre

    Ce 11 novembre, jour-souvenir de nos morts à la guerre 1914-18 et 1939-45.

    Le texte du chant, plus bas, est inspiré du célèbre " We shall overcome ". Dieu n'y est pas nommé, et pourtant la paix et l'unité sont bien le projet et le rêve de Dieu pour l'humanité, au sein de laquelle violence et guerre ne faiblissent pas.

    Ce chant conviendra à des veillées de prière pour la paix et à des célébrations du dimanche lorsque l'évangile nous invite à bâtir la paix, à la suite de Jésus.

    Chant : Où va notre terre

    1. Où va notre terre,

       Où va notre terre en larmes ?

       Si l’amour est tué, si nous marchons séparés,

       Où va notre terre ? Où va notre terre en larmes ?

    2. Rien ne peut…

    Lire la suite...
  • NE REGARDE PAS EN ARRIÈRE

    'il y a des bons souvenirs, il y en a aussi de mauvais. Les premiers entretiennent de la l S umière dans notre âme. Les seconds nous font parfois pleurer tellement ils nous ont fait mal. Nana Mouskouri disait: "Les mauvais souvenirs sont faits pour être oubliés." Elle avait raison, mais ce n'est pas facile bien souvent.

    Mon grand-père disait: "Regarde en avant, le bon Dieu ne t'a pas mis des yeux dans le dos; marche droit devant toi, le bon Dieu ne t'a pas donné des pieds à reculons." Et lui aussi avait raison. Et Jésus dira la même chose à la femme adultère: "Ne regarde pas ta faute; personne ne t'a condamnée; ne te retourne pas sur ton péché; vois plutôt le pardon et l'amour que je te donne; va de l'avant en tenant ma main."

    Notre Dieu n'est pas un Dieu du passé. C'est un Dieu du présent et de…

    Lire la suite...
  • Les petites choses

    "Les petites choses ont l'air de rien mais elles donnent la Paix, comme les fleurs des champs, on les croit sans parfum alors que toutes ensemble, elle embaument l'air." Ghandi

    Lu 71 fois dans l'ancienne communauté virtuelle sur Affinitiz

    Lire la suite...
  • Salutations!

    Bonjour les amies et amis d'Emilie!  en ce 7e dimanche de l'année liturgique ordinaire, une petite réflexion pour nous rappeler que nous sommes les temples de Dieu et qu'à ce titre, Jésus nous habite tous par son Esprit...et il aime que nous allions le rencontrer dans cet habitacle de paix et d'amour. N'est-ce pas un soutien pour notre quotidien pas toujours rose?

    Bonne semaine!

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises : paix