Site Meter Ouvrir fichier .MHT

Toutes les publications (394)

  • Mère Gamelin laissera un précieux héritage et, à l’image de sa fondatrice, la congrégation demeura très active. Plus de cent ans après sa fondation, elle sera présente non seulement à Montréal et au Québec, mais aussi aux États-Unis et en Amérique latine. Les bonnes sœurs s’emploieront à aider les pauvres et les malades, mais aussi les infirmes, les vieillards et les malades mentaux. Par exemple, nous leur devons l’érection de l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu, aujourd’hui Louis-Hyppolite-La Fontaine et de l’école des sourdes-muettes sur la rue Saint-Denis. Depuis quelques années, les Sœurs de la Providence occupent une nouvelle maison-mère dans le nord de Montréal. Dans ce splendide édifice, on peut se recueillir sur la tombe de Mère Gamelin et visiter un musée dédié à sa mémoire.

     

    Le parc…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Remerciements à Émilie Gamelin...

    Je remercie Mère Gamelin pour son aide dans l'acquisition d'une maison, ainsi que pour le succès de la naissance de notre belle petite fille. Maintenant je lui demande de continuer de veiller sur mes quatre enfants et mon conjoint. M.V., Lanoraie, QC

    Je remercie la Providence qui, par Mère Gamelin, a accordé une grande grâce à ma famille, à savoir la naissance d'un garçon après que ma femme eut accouché de six filles. Merci à Émilie et je souhaite bientôt sa canonisation. A.J., Cameroun, Afrique

    Je veux exprimer ma gratitude pour les faveurs que notre bien-aimée Mère Gamelin m'a obtenues, et spécialement pour avoir veillé sur ma fille durant toute sa grossesse. Elle a donné naissance à une petite fille adorable et en santé. V.R., Montréal, QC

    Mon fils et sa conjointe ont eu la joie d'avoir un premier enfant en août dernier. Je les avais confiés à la bienheureuse Émilie. Tout s'est bien passé et l'enfant paraît toujours en bonne santé. H.C., Louiseville,…

    Lire la suite...
  • ESPÉRANCE

    Espérance

    Espérance :

    Souffle de Dieu sur nos vies essoufflées ;
    Lumière de Dieu sur nos vies enténébrées.

    Espérance :

    Force invisible de l’amour qui donne sens à nos vies ;
    Baume qui nous guérit de nos chagrins et de nos fautes.

    Espérance :

    Sourire sans paroles ; silence comme un baiser de l’âme ;
    Échange réconfortant l’autre ; flambeau dans la nuit.

    Espérance :

    Désir d’un bonheur comblant, fondé sur la foi en Dieu ;
    Libération du terrestre pour vivre en Lui et pour Lui.

    Espérance :

    Sœur de la foi et de la charité,

    Puisses-tu grandir sans cesse en nos cœurs,

    Car sans toi, la vie, c’est la mort,

    Et avec toi, la mort, c’est la vie.

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Action de grâces

    Une autre Québécoise a été béatifiée le dimanche 7 octobre 2001, à Rome. Mère Émilie Gamelin, fondatrice des Soeurs de la Providence, a été élevée au rang de Bienheureuse par le pape Jean Paul II.

    Émilie Tavernier-Gamelin, qui a vécu de 1800 à 1851, a oeuvré auprès des démunis de toutes sortes. En plus d'avoir ouvert des refuges pour les accueillir, elle visitait les malades à domicile; aux prisonniers qu’elle visitait à la prison Au-Pied-du-Courant elle apportait aide, réconfort et prières.

    Le Vatican a aussi reconnu la guérison miraculeuse du jeune Yannick Fréchette par Émilie Gamelin. Ce jour de l’Action de Grâce du 8 octobre 2018, nous invite à rendre grâce au Seigneur et à célébrer cette grande dame qu’était Émilie Gamelin, connue aussi comme Émilie Tavernier-Gamelin.
                                                         « Gloire au Seigneur qui fait merveilles »

    Notes cueillies sur le Web

     

    Lire la suite...
  • Sites où il est question d'Émilie Gamelin

    Émilie Tavernier-Gamelin (1800-1851)

     

    1. Site très complet :

    http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Emilie_Gamelin


    1. Site à la fois bref et complet sur Émilie Tarvernier-Gamelin :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89milie_Gamelin

    1. Site de l’ambassade du Canada au Vatican :

    http://jeanpaul2.cef.fr/pape _monde/voy_canada.html…

    Lire la suite...
  • CLAUDE, itinérant devenu prêtre

    CLAUDE, itinérant devenu prêtre


    Au centre-ville, avec les sans-abri, les prostituées, les toxicomanes... Il les écoute, essaie de leur apporter un peu de réconfort. Il arpente le quartier, il en rencontre, il leur donne un coup de pouce en leur achetant des médicaments ou des vêtements ou en leur payant un repas. « Je n’essaie pas de les sortir de la rue, je les réconforte.»
    A l’hôpital où il travaille, il s’occupe des personnes seules et désespérées, il accompagne les mourants qui n’ont pas de famille.Jeune, il avait voulu être missionnaire mais lorsque son grand-père est mort, il avait 13 ans, il a calé sa première bière pour endormir sa peine. Puis ce fut une longue descente aux enfers, qui a pris fin à l’âge de 40 ans.
    Un jour, il a eu peur, il s’est dit qu’il ne voulait pas mourir dans la rue. Il est retourné aux études, il a été ordonné prêtre, pas pour être en paroisse, mais pour travailler avec les pauvres. Claude a des projets plein la tête. Il veut…

    Lire la suite...
  • SOEUR ÉMILIE TAVERNIER-GAMELIN


    Homélie du Pape Jean-Paul II lors de la béatification, 7 octobre 2001.

    ''Dans sa vie de mère de famille et de religieuse fondatrice des Soeurs de la Providence, Emilie Tavernier-Gamelin a été le modèle d'un courageux abandon à la Providence. Son attention aux personnes et aux situations la conduisit à inventer des formes nouvelles de charité. Elle avait un coeur ouvert à toute détresse, servant spécialement les pauvres et les petits, qu'elle désirait traiter comme des rois. Considérant qu'elle avait tout reçu du Seigneur, elle donnait sans compter. Tel était le secret de sa joie profonde, même dans l'adversité. Dans un esprit totale en Dieu et avec un sens aiguisé de l'obéissance, tel le "serviteur quelconque" de l'Evangile, elle accomplit son devoir d'état comme un commandement divin, voulant faire la volonté de Dieu. Que la nouvelle bienheureuse soit un modèle de contemplation et d'action pour les Soeurs de son…

    Lire la suite...
  • La fête d'Émilie Gamelin

    Aujourd'hui la liturgie célèbre la fête d'Émilie, les textes chantent son oeuvre, non seulement son action, ses oeuvres mais surtout son amour des pauvres, en recevant des femmes âgées pauvres dans sa maison, en visitant les malades et prisonniers.

    Émilie donne-nous ta ferveur, ton dévouement, ta générosité, ta confiance en un Dieu Providence. Tu es toujours un modèle pour notre temps!

    (Prions en Église, p. 136)

    Il y a une relève chez les Soeurs de la Providence – de jeunes femmes s’y joignent encore – et même si la communauté des Soeurs de la Providence est appelée à disparaître un jour, les bienfaits de l’héritage d’Émilie Gamelin resteront. (Film Les Discrètes de Hélène Choquette)

    Lire la suite...
  • POÊME POUR LE BONHEUR

     

    Choisis donc, aujourd'hui,

    de vivre et de faire naître la vie,

    de faire jaillir la joie et le bonheur,

    de faire éclore la beauté là où tu passes.

     

    Choisis donc, aujourd'hui,

    d'accueillir la vie

    dans la reconnaissance et l'action de grace.

    LE BONHEUR EST LÀ, il…

    Lire la suite...
  • UN HOMMAGE À ÉMILIE, NOTRE AMIE

    Une femme est passée
    Nous laissant un message
    Fait de joie et d’amitié
    L’amour est son langage.

    Une femme s’est donnée
    Toute sa vie entière
    Sur les pauvres s’est penchée
    Soulageant leurs misères.

    Une femme a partagé
    Toutes les joies, toutes les peines
    Au ciel, elle doit briller
    Comme une étoile sur la plaine.

    Une femme a chanté
    Sa foi, son espérance
    Elle a surtout compté
    Sur la Providence.

    ÉMILIE, vous êtes comblée
    De bonheur à l’infini
    Nous allons vous prier
    Vous, notre sœur, notre amie

    Lire la suite...
  • La Vierge Des Douleurs

    Dans ses notes intimes, Mère Gamelin souligne que  son pôle d'attraction, après la Providence qui est son port d'attache, c'est la Vierge des Douleurs, sa compagne de voyage et son réconfort constant. Pour elle, c'est une présence. La Vierge, à la fois souffrante et compatissante, entrait résolument dans la vie spirituelle d'Émilie Gamelin à l'occasion de son veuvage. Mgr Bourget en tiendrait compte plus tard, comme d'une grâce qu'on respecte, et les Soeurs de la Providence d'aujourd'hui y sont demeurées fidèles. Mère Gamelin avait compris que ce précieux recours à Marie, Mère des Douleurs, est un moyen de nous conduire au Christ, en acceptant nos propres douleurs, pour compléter ce qui manque à la Passion du Christ.

    Collection Providence, p. 12-13

    (En ce 15 septembre 2018, jour du renouvellement des voeux des Soeurs de la Providence)

     

    Lire la suite...
  • Fondation d'une Communauté

    Madame Émilie Gamelin et Mgr Ignace Bourget fondèrent, en 1843, la Communauté des Soeurs de la Providence pour répondre aux besoins urgents et multiples des pauvres; c'est à la permanence de cette mission de compassion, qui rend le Christ présent au monde, que se vouent les Soeurs de la Providence.

    L'année 2018 marque le 175e anniversaire de cette Fondation. Pour souligner ce 175e, différents événements ont lieu partout, surtout à Montréal, endroit de naissance et des premiers ministères d'Émilie.

    Que la Communauté trouve toujours, dans ce souvenir, la source de la charité qui unit les coeurs, la force qui produit le dévouement et le désir de pratiquer les vertus qui ont brillé en elle, surtout l'exercice de la charité.

    C. 6

    Lire la suite...
  • Une providence pour aujourd'hui

    Une Providence pour aujourd’hui

    Qu’est-ce qui peut motiver une femme bien ancrée dans son siècle à donner sa vie au service de personnes qui ont besoin d’elle? Qui peut ainsi l’attirer?


    De toute évidence, il faut un grand amour des autres, de la vie des autres. Il faut quelqu’un qui incarne l’Amour du Dieu de la vie, comme Jésus, il y a 2000 ans.


    Et puis, dans son sillon, on découvre d’autres témoins. Un de ceux-là est bien incarné dans le présent comme dans le passé. C’est celui d’une femme exceptionnelle. D’une femme qui, depuis plus longtemps, a su transmettre sa flamme à quantité de personnes. De haute stature, de grande conviction, une femme qui a pour nom...  Émilie Tavernier Gamelin.

    Auteur : Jean-Guy Dubuc, année 2000

     

    Lire la suite...
  • Émilie Gamelin

    Émilie a relevé le défi des difficultés financières de ses refuges, a connu les joies

    de trois maternités et a vécu de nombreux deuils

    C'est donc dans ces domaines : maternité, achat et vente de maisons, travail et

    souffrances de toutes sortes qu'elle semble apporter de l'aide à ceux qui la prient.

    Devant la souffrance, Émilie encourageait et réconfortait en invitant à se confier à

    la Providence. Il ne se passe pas de jour sans que des gens de partout écrivent

    leur reconnaissance pour quelques secours reçus par l'intercession de la

    Bienheureuse Émilie Gamelin. En voici quelques exemples:…

    Lire la suite...
  • LE PAPILLON MONARQUE

    Lire la suite...
  • Le 5 août 1846, Mère Gamelin se rend au secours des incendiés de Laprairie et accueille,

    le même jour, à l'Asile, 14 vieillards de Laprairie.

    Thérèse Drainville, s.p.

     

    (Noté au calendrier 'Au fil des jours')

     

     

     

    Lire la suite...
  • Aime-moi comme tu es....

    Je connais ta misère, les combats et les tribulations de ton âme, la faiblesse et les infirmités de ton corps, je sais ta lâcheté, tes péchés, tes défaillances ; je te dis quand même : ''donne-moi ton coeur, aime-moi comme tu es''.

     Si tu attends d'être un ange pour te livrer à l'Amour, tu ne m'aimeras jamais. Même si tu retombes souvent dans ces fautes que tu voudrais ne jamais commettre, si tu es lâche dans la pratique de la vertu, je ne te permets pas de ne pas m'aimer.

     Aime-moi comme tu es. À chaque instant et dans quelque position que tu te trouves, dans la ferveur ou dans la sécheresse, dans la fidélité ou dans l'infidélité.

     Aime-moi tel que tu es. Je veux l'Amour de ton coeur indigent ; si pour m'aimer tu attends d'être parfait, tu ne m'aimeras jamais. Ne pourrais-je pas faire de chaque grain de sable un…

    Lire la suite...
  • La vie d’Émillie…une transformation perpétuelle

    Bien que le mot ne se retrouve guère dans le langage de son époque, Emilie Tavernier-Gamelin, cette première bienheureuse montréalaise, s'est laissée transformer par les événements, tout au long des diverses étapes de sa vie.

     

    Orpheline de mère à l'âge de quatre ans, Émilie se voit transplantée chez une tante paternelle; elle doit s'adapter à un autre milieu de vie, à d'autres habitudes. Les deuils successifs déciment sa famille, mais l'amour du pauvre inculqué par sa mère reste bien ancré dans son cœur. Jeune fille, elle rêve de fonder un foyer bien à elle...

     

    Le 4 juin 1823, Émilie Tavernier unira sa destinée à Jean-Baptiste Gamelin, reconnu pour son action charitable : « ils seront deux maintenant pour exercer la charité ».Trois enfants naissent…

    Lire la suite...
  • Son refuge, (elui de Madame Émilie Gamelin) qui compta bientôt trente internes, constituait déjà, pour ses ressources, une œuvre considérable. Elle (avait à pourvoir à toutes les dépenses du loyer, du chauffage, de la nourriture et du vêtement. Que de fois, ne sachant où aller tendre la main, le cœur gros d’inquiétude, voyant ses pauvres sur le point de manquer de nourriture, elle s’était demandé si elle n’avait pas trop présumé de ses forces et tenté la divine Providence, en s’aventurant dans une œuvre dont le lendemain demeurait incertain. Mais Dieu, qui nourrit les oiseaux du ciel et pare le lys des champs, ne l’avait jamais laissée sans secours.

     Dieu, qui nourrit les oiseaux du ciel et pare le lys des champs, ne l’avait jamais laissée sans secours.

    Un jour d’hiver, entre autres, où elle venait d’acheter quelques cordons de bois, il ne lui restait pas un sou pour se procurer le dîner de sa maisonnée, qui avait mangé le matin même son dernier morceau de pain. En…

    Lire la suite...
  • La compassion selon Émilie Gamelin

    Selon Wikita, "La compassion (du latin: « je souffre avec » et du grec: sympathie) est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d'autrui, et poussé à y remédier"...

     

    En psychologie," la compassion est une prédisposition à la perception et la reconnaissance de la douleur d'autrui, entraînant une réaction de solidarité active, ou seulement émotionnelle. Il s'agit donc d'une variante d'empathie axée sur la douleur."

    Attention:" si une personne se noie, cela n'arrange pas les choses de se noyer avec elle. De plus, pleurer sur le sort de quelqu'un ne l'aide généralement pas."

     

    Dans le bouddhisme: La compassion est définie comme l'aspiration d'éteindre toutes les souffrances ainsi que les causes de souffrance que peuvent connaître les êtres sensibles dans le monde entier. La compassion est une valeur fondamentale du bouddhisme. Elle compte ainsi…

    Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –