Site Meter Ouvrir fichier .MHT

Toutes les publications (399)

  • Un terrain situé à l'intersection des rues Berri et Ste-Catherine, à Montréal, aura changé de fonction à trois reprises : d'abord un édifice, appelé Asile de la Providence, fut construit en 1841 pour venir en aide aux malades, aux vieillards et aux sans-abri. C'est en ce lieu que fut fondée l'Oeuvre de la soupe, une œuvre charitable qui distribua, pendant près de 120 ans, pas moins de 500 bols de soupe par jour aux nécessiteux.

    En 1963, la Ville de Montréal achète ce terrain afin de permettre la construction du métro. Au cours de la démolition un incendie ravage ce qui reste de l'Asile.

    Par la suite, l'endroit est occupé par un …

    Lire la suite...
  • JE CONSTRUIS UNE CATHÉDRALE

    Des ouvriers étaient occupés à casser des pierres en se plaignant de ce travail exténuant. Plus loin, un autre groupe, qui exécutait le même travail, disait aux passants : « Vous savez, ces pierres vont servir à construire une cathédrale».

    Cette anecdote montre bien que le sens donné à notre travail peut changer totalement la vision que nous avons de lui.

    Un emploi permet de gagner sa vie, d'assurer bien-être et sécurité à nos familles, c'est très louable, mais nous pouvons y trouver un autre sens, si nous le considérons dans un contexte plus large : il peut s'inscrire dans un environnement dynamique et permettre de laisser des traces. En ce sens, il peut devenir une source de grande fierté et, dans un effet d'entraînement, inviter au partage et à une plus grande responsabilité.

    Rappelons-nous les paroles d'un poète :…

    Lire la suite...
  • Construis la paix

              Si tu crois qu'il est plus important

    • de dialoguer que de se battre,

      Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,

      Si tu crois à la puissance d'une main offerte,

      Si tu crois que ce qui rassemble les humains est plus important que ce qui divise,

      si tu crois qu'être différents est une richesse et non pas un danger,

      Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,

       

      Si tu sais préférer l'espérance au soupçon,

      Si tu estimes que c'est à…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • CONNAISSEZ-VOUS LES TAMOULS?

    "La foi de notre peuple est vraiment forte", affirme James Dunstan, prêtre d'origine sri-lankaise.
    Il collabore au service des pèlerinages du Sanctuaire Notre-Dame du Cap.  En raison de ses origines,
    le Père Dunstan exerce son ministère, entre autres,  auprès de la communauté tamoule pour qui
    la tradition du pèlerinage en famille est une affaire de foi et de culture. Sa mission au sanctuaire
    a atteint un point culminant  lorsqu'il a attiré, dans une seule journée, pas moins de 600 pèlerins issus
    des communautés tamoules canadiennes.  

    Pour les catholiques de notre culture, les saints ont acquis une grande importance parce qu'ils sont
    des exemples pour aller vers le Seigneur, spécialement la Sainte Vierge Marie. D'autre part, parce que
    le rôle de la mère est vénéré dans la culture tamoule, tous vouent un grand respect à Marie la mère
    de Jésus, peu importe leur religion. Ainsi, parmi ceux qui ont visité Notre-Dame du Cap, quelques
    dizaines…

    Lire la suite...
  • EN PENSANT À ÉMILIE…

    Oui, en pensant à Émilie et à l'héritage qu'elle nous a laissé, il me vient en souvenir un chant de André Dumont : « OUVRE TA MAISON ». Voici :

    Ouvre ta maison,

    Ouvre tes deux bras,

    Ouvre le chemin de ton cœur.

    Je suis dans ton frère, l'as-tu oublié ?

    Je suis dans ton frère, et dans l'étranger.

    Je suis dans le pauvre qui n'a pas mangé

    Je suis dans le pauvre et le mal-aimé..

    Je suis dans le faible qu'on a relevé

    Je suis dans le faible et l'abandonné.

    Je suis dans le malade qu'on a visité

    Je suis dans le malade et le prisonnier.

    Je frappe à la porte de mon bien-aimé

    Je frappe à la porte, ouvre et j'entrerai.

    (Source : Pain Providence)

    Émilie a été celle qui a fait du pauvre, du faible, du malade,

    du prisonnier, SES AMIS.

    Elle nous…

    Lire la suite...
  • POÊME DU BONHEUR

    On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant, après en avoir eu un autre.

    Plus tard, on se sent frustré parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands, et l'on pense que l'on sera mieux quand ils le

    seront.  On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.  On se dit que notre vie sera complète

    quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture, ou une plus grande maison, quand on

    pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.  La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux que...

    le moment présent.  Si ce n'est maintenant, quand serait-ce?

     

           La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer.  Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux

    maintenant qu'il est encore…

    Lire la suite...
  • MADELEINE DELBREL

    Un vieux moine se promenait un jour avec un de ses disciples, sur une route au bord de l'eau. Le disciple demanda : ‘' Quelle est la température de l'eau? ‘' et ‘' La rivière est-elle profonde ? ‘' Le moine agrippa son disciple et le lança à l'eau en disant : ‘' Voilà, ainsi tu connaîtras tous les secrets de l'eau ‘'. Le moine savait qu'on apprend vraiment que si on entre dans l'expérience, si on fait le plongeon, si on prend part à la fête.

    Madeleine Delbrel n'est pas tombée amoureuse d'une doctrine ou d'une théologie. Elle est entrée dans l'expérience spirituelle proposée par Jésus. Choisissant de mettre ses pas dans les siens, elle a généreusement ouvert son coeur aux besoins des hommes et des femmes de son temps et elle est allée jusqu'au bout du don.

    La foi chrétienne n'est pas affaire de discours. Etre chrétien, chrétienne, c'est d'abord creuser les voies d'une relation.

     Pierre C.

    Mots-clés :…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Ta simple présence apporte une richesse au monde.

    Tu es unique et sans pareil.

    Ta vie sera celle que tu te crées

    À chaque jour suffit sa peine.

     

    Sache apprécier ce que tu as et ignorer les…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • C'est quoi vivre vraiment?

    Selon vous, c'est quoi la vrai vie? Un vie vraiment heureuse?

     Voici ce qu'en dit Phil Bosman  dans : "Soleils de vie"

    Vivre,

    c'est étreindre des personnes et des choses puis les laisser aller,

    pour qu'elles puissent croître et fleurir sous le regard de Dieu.…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • OUVRONS LES YEUX

    Par lucyl

    Il m'arrive d'entendre dans les médias que les religions en général, le christianisme en particulier, ne servent qu'à maintenir les gens dans la peur et la soumission. Chaque fois, je me désole. Ces propos, me semble-t-il, reflètent une réalité révolue ou devenue marginale. J'ai quand même bien cinquante ans et je n'ai pas connu cette Eglise qui, à ce qu'on dit, régnait à coup de condamnations et de menaces. Dans la bouche des prêtres, des enseignants et enseignantes, des religieux et des religieuses que j'ai croisés depuis mon enfance, les mots qui revenaient le plus souvent étaient: joie, libération, Bonne Nouvelle, confiance, amour. Et plus récemment, je pense à l'homélie prononcée lors des funérailles d'un membre de ma famille qui s'était enlevé la vie. Et à cette autre encore, à l'occasion du service pour le frère d'un ami décédé trop jeune. Paroles de réconfort, paroles d'espérance, paroles…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Les bénévoles

    Par Lucyl

    Dans un monde où le temps s'enfuit à toute allure,

    Dans un monde où l'argent impose sa culture,

    Dans un monde où, parfois, l'indifférence isole,

    Les anges existent encore; ce sont les bénévoles.

     

    Ces gens qui, par souci du sort de leur prochain

    Prennent un peu de leur temps pour tendre la main,…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Il est difficile d'aimer

    En notre siècle de vitesse et de deshumanisation, est-il encore possible d’aimer sans condition? À voir la société actuelle et ses nombreux échecs à l’amour tant dans les familles, que dans les relations professionnelles, au travail, à la maison ou sur la rue, on pourrait croire que l’amour devient de plus en plus impossible. Pourtant, on connaît tous dans notre entourage des personnes qui s’aiment et qui aiment.

    Voici ce qu’en pense André Beauchamp :

    « Le mot amour est parfois trompeur. C’est un mot-valise, un mot fourre-tout où chacun met un peu ce qui lui plaît. Certains tuent par amour disent-ils, amour de leur Dieu, de la patrie ou même attachement à leur honneur bafoué. Tant de chansons…

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • L'AMITIÉ

    Les quatre saisons d'une vie Charlotte Gill
    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • 1493880?profile=originalLe Pape François a invité les hommes sans abri à son repas d'anniversaire


    Le 17 décembre, le Pape François a invité un groupe d'hommes sans-abri et leur chien dans le Vatican pour partager son repas d'anniversaire avec son personnel. Le Pape avait décidé qu'il voulait un événement d'anniversaire petit, qui ferait quelque chose de bon, plutôt qu'un événement important et coûteux.

    C'est un bon geste de pauvreté et de solidarité!

    Lire la suite...
    • Commentaires : 1
    • Balises :
  • En voilà une autre du bon pape François...

    1493892?profile=original

    Il s'est faufilé hors du Vatican pour nourrir les sans-abri


    Plus récemment, on a découvert que Pape François quitte régulièrement le Vatican dans la nuit pour nourrir les sans-abri. Habillé comme un prêtre ordinaire, il se joint à l'archevêque Konrad Krajewski pour nourrir les pauvres de Rome.

    Lire la suite...
    • Commentaires : 0
    • Balises :
  • Bienvenue sur votre communauté virtuelle
    Lire la suite...
  • émilie Gamelin

    Émilie Gamelin

    Lire la suite...
  • S'il suffisait d'aimer...

    En notre siècle de vitesse et de deshumanisation, est-il encore possible d’aimer sans condition? À voir la société actuelle et ses nombreux échecs à l’amour tant dans les familles, que dans les relations professionnelles, au travail, à la maison ou sur la rue, on pourrait croire que l’amour devient de plus en plus impossible. Pourtant, on connaît tous dans notre entourage des personnes qui s’aiment et qui aiment.

    Voici ce qu’en pense André Beauchamp :

    « Le mot amour est parfois trompeur. C’est un mot-valise, un mot fourre-tout où chacun met un peu ce qui lui plaît. Certains tuent par amour disent-ils, amour de leur Dieu, de la patrie ou même attachement à leur honneur bafoué. Tant de chansons disent le désespoir de l’amour d’un soir qu’on aurait voulu éternel.…

    Lire la suite...
  • L'AMITIÉ

    L'AMITIÉ  Par lucyl le 27/08/10 - 08:43

    Il était une fois une fleur. La fleur venait de naître au milieu de terres arides.

    Personne ne savait comment elle avait réussi à croître aussi belle, telle un symbole de vie au milieu de tant de tristesse.

    Une jeune fille passa. Elle admira la fleur et l'emporta. Quelques jours plus tard, la jolie fleur était morte.

    Un homme passa aussi, vit une fleur superbe, remercia la nature de tant de beauté, mais s'abstient de couper la fleur

    pour ne pas la tuer . Quelques heures plus tard, malheureusement l'orage éclata et la fleur mourût.

    Un enfant passa ensuite et vit une autre fleur, belle mais isolée sur une terre assoiffée. Le garçon décida alors de venir voir la fleur tous les jours.

    Un jour, il l'arrosa. Un autre jour, il lui porta de la terre bien fertile et quelques cailloux de couleurs pour faire…

    Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –