Site Meter Ouvrir fichier .MHT

Toutes les publications (395)

  • LE 1er DE L'AN 2018

    Aujourd'hui, Seigneur, je me sens davantage soucieux(se) du temps qui passe.  Les 365 jours de la nouvelle année sont là, devant moi, comme autant de pages blanches sur lesquelles j:ignore ce qui sera écrit.  J:éprouve alors le besoin de demander tes bénédiction.  Que chaque jour se déroule en ta présence et dans ton amour et je me considérerai merveilleusement béni(e).

    " QUE LE SEIGNEUR TE BÉNISSE ET TE GARDE,  QU'IL FASSE POUR TOI RAYONNER SON VISAGE.  QUE LE SEIGNEUR TE DÉCOUVRE SA FACE DE LUMIÈRE, QU'IL TE PRENNE EN GRÂCE ET T.APPORTE LA PAIS".

    Lire la suite...
  • Meilleurs Voeux à tous nos parents et amis

    L'année 2017 tire à sa fin. Le temps est à la réflexion et au bilan de l'année qui s'achève. Le temps de remercier pour le travail accompli et le temps de regarder ce qu'il reste à faire. 2018 se présente rempli d’espérance.  


    En ce faisant, nous pensons beaucoup à chacun(e) des membres de la communauté virtuelle Héritage d'Émilie. Nous pensons à cette grande dame qu'était Émilie Gamelin, elle qui donne son nom à ce site car elle nous inspire encore aujourd’hui, elle qui a parcouru le Montréal de son temps (1850) en faisant le bien et en prenant des risques pour le bien des pauvres et ce dans la  confiance en la Providence et tournée vers la Vierge des Douleurs.  Si Émilie vivait en 2016, combien sa grande compassion trouverait à s'exercer avec tous ces gens seuls, souffrants, désespérés, qui ont froid et faim. La pauvreté sévissait partout : les problèmes de…

    Lire la suite...
  • UN MONTRÉALAIS COMBAT LA HAINE

    Un Montréalais de 36 ans travaille bénévolement à effacer des milliers de graffitis discriminatoires pour éradiquer la haine.  Il n'avait pas anticipé que son geste initial deviendrait un mouvement social qui s'étendrait à la planète, grâce aux réseaux sociaux.

    " J:étais motivé de contribuer à ce que j:aimerais voir changer dans ce monde ", a expliqué ce bénévole qui entend poursuivre cette initiative le reste de sa vie.   QUEL GESTE PLEIN D'HUMANISME!

    Lire la suite...
  • QUE PERSONNE NE SOIT LAISSÉ SEUL

    LE MAL DE LA SOLITUDE.  La solitude peut être une avenue très intéressante au milieu du stress de la vie moderne.  Entre les enfants, l'école, le travail, les loisirs, les rencontres, les sorties, les visites médicales.  Il ne reste souvent que peu de temps pour se rencontrer avec soi-même.  Lorsque nous trouvons de tels moments dans le quotidien, il n'est pas rare que ceux-ci deviennent des moyens d'équilibre et d'apaisement, parfois de rencontre avec Dieu.  Mais la solitude peut aussi s'avérer plus accablante pour d'autres personnes.:  celles qui n'ont pas de famille ou dont la famille a cessé de se rencontrer.

    PARTAGEONS UN BON MOMENT.  Alors que nous serons nombreux à nous rassembler bien entourés de nos familles et de nos amis en des moments de fête, nous pourrions réfléchir à un geste à poser qui serait tout simple:  aller à la rencontre d'une personne seule.  Il suffit d'un coup de téléphone, d'un petit texto ou d'un message pour…

    Lire la suite...
  • DANS LA RUE POUR...

    En se promenant sur la rue Ste-Catherine, à Montréal, l'abbé Claude Paradis vient en aide aux itinérants en distribuant repas et vêtements chauds. Il couche parfois avec eux dans la rue pendant les gros froids afin de mieux comprendre leur vécu et essayer de les sortir de leur situation.  Il remet aussi aux démunis des bas de laine et des mitaines.  Sa mère de 84 ans tricote 12 mois par année; elle confectionne environ 200 paires de bas en un an.  Sa tante, la sœur de sa mère, fabrique des mitaines en polar pour garder les mains des itinérants au chaud. 

    L'abbé Paradis partage son temps entre l'aide aux sans-abri et ses services comme aumônier à la prison des femmes.  Ces femmes qui font des aller-retour entre la prison et la rue.  Heureusement d'autres personnes donnent un peu aussi de leur temps pour saluer ces démunis et leur faire un sourire comme à un autre être humain.

    (Valérie Gonthier - extrait dans J.de…

    Lire la suite...
  • L'année 2017 tire à sa fin. Le temps est à la réflexion et au bilan de l'année qui s'achève. Le temps de remercier pour le travail accompli et le temps de regarder ce qu'il reste à faire.

    2018 se présente rempli d’espérance! 

    En ce faisant, nous pensons beaucoup à chacun(e) des membres de la communauté virtuelle Héritage d'Émilie.

    Nous pensons à cette grande dame qu'était Émilie Gamelin, elle qui donne son nom à ce site car elle nous inspire encore aujourd’hui, elle qui a parcouru le Montréal de son temps (1828-1851) en faisant le bien et en prenant des risques pour le bien des pauvres et ce dans la  confiance en la Providence et tournée…

    Lire la suite...
  • EXPÉRIENCE SPIRITUELLE DANS LA RUE

    Le vendredi 3 novembre dernier, nous, les novices de l'année canonique, Daveline, Nathalie et Valencia avons réalisé une expérience spirituelle, chacune dans un endroit différent. J'ai choisi la rue Sainte-Catherine près de la Chapelle Notre-Dame de Lourdes.

    En arrivant, j'ai donné la main à la statue de Mère Gamelin à la sortie du Métro Berri-UQAM. Un monsieur tenait une pancarte sur laquelle était écrit : ''Ne tuons pas la beauté du monde''. J'ai noté cette pensée dans mon carnet. Je me suis rendue à la Chapelle Notre-Dame de Lourdes. J'ai observé que la pierre angulaire de cet édifice datait du 13 juillet 1873 et que la première messe avait été célébrée le 30 avril 1881, au moment où Mgr Bruchési était l'Archevêque de Montréal.


    Durant mon parcours, j'ai côtoyé plusieurs personnes, le premier était un itinérant: nous avons parlé quelques minutes, il m'a dit que ‘’ça fait un bon temps qu'il quête pour manger, autrefois il dormait dans la rue et même devant la…

    Lire la suite...
  • Réflexions sur l'écoute

    INSPIRÉES D’UNE CHRONIQUE DE STÉPHANE LAPORTE

    On ne valorise pas les gens qui savent_écouter, et pourtant, c’est la plus HUMAINE des qualités.


    IL Y A PLEIN DE COURS POUR APPRENDRE A S’EXPRIMER, AUCUN POUR APPRENDRE à ECOUTER. PAS ÈTONNANT QUE SI PEU DE GENS ÈCOUTENT.


    Savoir écouter,. Ce n’est pas tout ramener à soi. Quelqu’un parle de sa maladie, et ça nous touche parce qu’on pense à nous, si on était malade.On n’est pas bouleversé par ce que l’autre vit. On est bouleversé par ce qu’on pourrait vivre. On se sert trop souvent des autres comme miroir, ils ne font que réfléchir nos drames, nos blessures, notre fond. Quelqu’un parle de son enfance, et on pense à la nôtre. C’est normal. Mais faut aller au-delà de soi.
    Écouter, c’est comprendre. Comprendre, c’est prendre avec son cœur. Quand on écoute, il faut arrêter de penser à soi. Il faut penser à l’autre. Écouter c’est faire le portrait de la personne en face. Écouter c’est recevoir ce que l’autre a…

    Lire la suite...
  • LE CALENDRIER

    Une de mes amies est particulièrement créative. Lorsqu'elle a gardé mes enfants récemment, ils sont revenus à la maison avec un bricolage d'envergure: un calendrier de l'Avent géant constitué de 25 petites enveloppes numérotées et disposées autour d'un collage illustrant une crèche.  Ce qui m'a le plus épatée, c'est le contenu des pochettes:  "des défis spirituels" adaptés aux tout-petits.

    "Christiane dit que c'est pour préparer notre petit cœur à Noël". m'explique ma grande.   Elle a bien compris le principe:  découvrir chaque jour un billet et tenter de réaliser l'action qui y est décrite.  Aider maman à mettre la table, faire une prière au coucher, partager un jouet spécial, dire à ses proches qu'elle les aime, etc.  Flavie se montre très motivée par ce projet autant que moi qui cherche à l'éveiller au sens chrétien de Noël.  Pourquoi pas un calendrier pour les adultes? 

    (Valérie Roberge-Dion,  dans…

    Lire la suite...
  • Je suis le calendrier

    Le symbole du temps :

    Prends le temps de penser, c’est la source du pouvoir.

    Prends le temps de jouer, c’est le secret de l’éternelle jeunesse.

    Prends le temps de lire, c’est la source du savoir.

    Prends le temps de d’aimer et d’être aimé, c’est la grâce de Dieu.

    Prends le temps de te faire des amis, c’est la voie du bonheur.

    Prends le temps de rire, c’est la musique de l’âme.

    Prends le temps de donner, la vie est trop courte pour être égoïste.

    Prends le…

    Lire la suite...
  • QUAND JE MARCHE, TOUT MARCHE

    C'est au cours de mes marches solitaires dans la nature calme et hospitalière que j'ai compris son importance dans mon accomplissement personnel.  Goethe dit un jour: "Marche et tu deviendras meilleur."  Quand je marche, tout marche!  me confiait un jour quelqu'un.   Combien de fois ai-je moi-même expérimenté le pouvoir de métamorphose de la marche dans la nature.

    En accordant son rythme à celui de la nature, nous entrons dans un processus qui favorise le <dynamisme>, mental et physique car nous puisons à la source même où tout se renouvelle et se perpétue.  La nature devient ainsi une puissance consolatrice, apportant chaque fois à la personne de nouvelles espérances.  

    La nature nous autorise, par exemple, à nous dire: " Devant tant de lumière et de beauté , comment peut-on parier sur le non-sens de la vie?"   Dans les moments de grandes lassitudes, la nature est toujours là pour nous ouvrir son…

    Lire la suite...
  • Sois serein...

    Auteur : Anonyme du 17E  siècle

    Sois serein au milieu du bruit et de l'agitation

    et songe au calme paisible qui se dégage du silence.

     

    Vis en bonne entente avec tout le monde

    sans pour cela te renier.

    Expose calmement et clairement tes idées.

     

    Ecoute les autres, même celui

    que tu considères comme moins intelligent que toi,

    car lui aussi a quelque…

    Lire la suite...
  • Que de sagesse... sur le bonheur

    Texte de Boucar Diouf


    Quand un bébé venait au monde dans mon village, grand-maman lui souhaitait toujours de la santé et de la compassion pour ses semblables. Un jour, je lui ai demandé pourquoi elle n’ajoutait pas la prospérité et le bonheur dans ses souhaits. Grand-maman m’a répondu : « Les gens qui veulent atteindre le bonheur par les possessions essaient d’éteindre un feu avec de la paille.

    En vérité, il y a trois catégories de personnes heureuses de cette façon. Il y a ceux qui ont tout pour être heureux, mais ne le sont pas souvent. Ceux qui cherchent le bonheur et ne le trouvent pas tout le temps. Enfin, il y a ceux qui disent avoir trouvé le bonheur, mais ne le conservent pas longtemps.

    Le bonheur, c’est…

    Lire la suite...
  • LA RICHESSE

    La richesse du cœur : un sourire, une poignée de main, un geste amical, une parole joviale.

    Qui perd le sens de ces richesses vives, cherche des choses stériles pour compenser.

    Avec de l’argent, tu peux ouvrir toutes les portes, sauf celle du cœur.


    Les riches se comportent comme si la richesse de la terre était leur propriété privée.


    Dans l’économie de l’amour, il te faut donner plus que ce que tu possèdes, il faut te donner toi-même.
    Notre monde glacé a besoin de chaleur. Qui ne soupire pas après une parole empreinte de compréhension, après un geste affectueux!

    Les gens attendent un visage jovial; ils ont soif de tendresse.
    Sème de la bonté. Ne laisse personne dans le froid. Sois un cadeau pour les personnes qui souffrent et qui, dans leur isolement, cherchent une présence compatissante, une main délicate, un cœur sympathique.

    Soleils de vie par Phil Bosmans

    Lire la suite...
  • AVEZ-VOUS DE LA RÉSILIENCE?

    La résilience est une attitude clé dans le comportement humain; l'une des attitudes les plus importantes de la vie; une qualité maîtresse de l'existence.  La résilience connaît une vogue spectaculaire depuis que le célèbre neuropsychiatre Boris Cyrulnik l'a popularisé.  Il la définit  comme "l'art de naviguer dans les torrents".  Boris dit qu' "il n'y a pas de fatalités dont on ne peut pas se sortir".

    Tout le monde connaît de ces épisodes d'épreuves, de contretemps, de difficultés qui se succèdent parfois à un rythme quotidien.  Comment se fait-il que certains restent piégés par le événements négatifs, alors que d'autres arrivent à en tirer profit?

    Mais, attention!  Faire preuve de résilience ne signifie pas afficher un optimisme béat.  Ce n'est pas non plus se croire invulnérable. On n'est pas résilient de facto dans la vie; la résilience se cultive.  Elle est le fruit d'une force intérieure faite de sagesse et…

    Lire la suite...
  • Réflexions sur le travail

    En cette fête du travail 2017

    Jésus, à Nazareth, a travaillé avec Joseph, son père.

    On compare son travail, au potier qui sait tirer, de la glaise, la beauté
    ou au vigneron qui plante une vigne ou au bon berger qui prend soin de ses brebis les plus faibles.

    (Inspiré d’un écrit de George Madore, Web)

    Émilie Gamelin a travaillé pour ses brebis les plus faibles, les pauvres, les prisonniers,
    elle a su planter une vigne et en prendre soin.

    À Mgr Bourget qui lui reprochait de ne pas savoir ce qu’est le travail : ‘’vous n’avez jamais travaillé’’,

    elle répondait : ‘’ Monseigneur, notre communauté est toute naissante et imparfaite, mais l’ouvrage
    du Seigneur se fera malgré notre indignité, ce que vous faites est pour mon bien spirituel
    que vous me châtiez.’’

    (Note…

    Lire la suite...
  • LE BONHEUR

    En toi se trouve le bonheur!

    Le bonheur commence dans le fond de ton cœur

    Et tu le transmets si tu restes amical, si tu aides quand plus personne n’aide,

    Si tu es satisfait quand les autres ne cessent d’exiger,

    Si tu peux rire quand on se plaint et se lamente,

    Si tu peux pardonner quand quelqu’un t’a fait du mal.

    En toi se trouve le bonheur.

    Les gens diront : ‘’Tu rêves ‘’

    Parce que tu persistes à croire en l’être humain,

    en la vie et en la possibilité que tout puisse changer.

    Le bonheur humain dépend de l’amour donné et reçu, et de tant de belles choses

    qui ne coûtent pas un sou.

    Soleils de vie par Phil  Bosmans

     

     

    Lire la suite...
  • M. Léonile Carrier de Mirabel,  âgé de 74 ans, a battu un record mondial de l'organisation des Chevaliers de Colomb en recrutant 42 membres en un an pour pouvoir préparer la relève au sein des Chevaliers. C'est un mouvement religieux catholique, mais il y a bien des façons de pratiquer le catholicisme.  Les jeunes n'ont pas nécessairement beaucoup de temps à donner et moi je leur dis: "Si tu as 24 heures dans une année qui peuvent faire un changement dans la vie de quelqu'un, fais-le."

    "Les Chevaliers de Colomb" est une organisations de bienfaisance qui a vu le jour en 1882 aux États-Unis.  "Les Chevaliers de Colomb" c'est pour aider les démunis, les veuves et les orphelins. M. Carrier sera honoré le 28 septembre par son conseil du secteur de Saint-Augustin , à Mirabel, auquel il a adhéré depuis 53 ans.

    (Frédéric Hountomdji  dans Le Journal de Montréal)

    Lire la suite...
  • Sous chaque feuille et sur l’aile de chaque atome :

    le grand nom de l’Éternel!

     

    « Tu peux vanter, mon cher ami,

    tout à ton aise la liberté des champs.

    Je pourrais en dire plus long

    sur l’esclavage de la ville!

    L’ennui en personne (un visiteur fringant),…

    Lire la suite...
  • L`ART DE SE FAIRE PLAISIR

    Ce n'est pas parce que Gilles Vigneault chante: "Tout le monde est malheureux tout le temps"  que c'est vrai tout le temps!  La vie nous offre parfois, et même souvent, de beaux moments si nous lui donnons un petit coup de pouce.  L'art de se faire plaisir est à portée de main.  Il en coûte parfois si peu:  marcher dans un parc, contempler la nature en silence, cuisiner lentement, méditer, écrire à ses amies, faire un voyage, écouter de la musique, recevoir ses petits-enfants.

    On ne se laisse pas assez baigner dans le mystère de la vie.  Profitons du moment présent.  LA VIE EST UN MIRACLE.

    (extrait dans la revue Le Bel Âge) 

    Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –